Les habitudes nocives

La principale d'entre elles est la succion du doigt ( il existe aussi la succion des lèvres, de la langue...).

 

troubles_div5-1

 

Mais cette succion du doigt a-t-elle une influence aussi néfaste qu'il est prétendu ?

Il n'y a pas de succion du doigt avec une langue en bonne position ; en outre son association avec des parafonctions est nocive car elle pérennise entre autres une déglutition salivaire extra-prandiale (FELLUS).

De même qu'il existe un passage de la déglutition du nourrisson à celle de l'adulte, la disparition des habitudes de succion doit s'effectuer avec les étapes du développement affectif selon MAURIN :

"Pendant la petite enfance (- 2 ans) la succion du doigt, de plusieurs ou de la tétine représente un modèle de comportement normal. Jusqu'à 5 ans, la succion au coucher ou en cas de fatigue est encore une habitude normale. Cependant si elle apparaît à cet âge, elle est le plus souvent d'origine affective. De 6 à 12 ans la persistance de la succion peut être considérée comme un signe d'immaturité. Les interdictions ou remarques des proches renforcent cette habitude et la valorisent."

Tout cela n'est bien sûr, qu'un cadre général qu'il faut individualiser, mais il permet de se rendre compte de l'importance du psychisme dans la succion du doigt.